Le concours Accès

concours Accès - élèves Ipécom Paris

Accueil » Lycée » Stages pour lycéens » Le concours Accès 2020

Créé à la fin des années quatre-vingt-dix, le concours Accès regroupe les épreuves d’entrée à trois écoles de commerce après Bac , l’IESEG (Lille et Paris), l’ESSCA (Angers, Paris, Aix-en-Provence, Bordeaux, Lyon, Budapest et Shanghai) et l’ESDES (Lyon) qui délivrent le grade de Master. En somme ces 3 écoles dispensent une formation Bac+5 généraliste dans les disciplines du management.

Par ailleurs le concours 2020 propose au total 2070 places pour les 3 écoles. C’est une alternative de bon niveau pour les élèves au lycée intéressés par les études économiques et commerciales qui ne désirent pas poursuivre la voie des CPGE EC.

Caractéristiques communes aux trois écoles du concours Accès

Le recrutement se fait dès le baccalauréat. Elles offre une formation Bac+5, au standard international et un ensemble de labels communs garant de qualité : diplôme visé, Grade de Master et membre de la conférence des Grandes Ecoles. Finalement précisons leur appartenance au réseau des Universités Catholiques.

Les épreuves écrites ou d’admissibilité du concours Accès

Les épreuves écrites se dérouleront le jeudi 9 avril 2020 dans 21 centres en France. Dans chaque centre, les inscriptions sont valables dans la limite des places disponibles. Seuls les centres d’Angers, Aix-en-Provence, Bordeaux, Lille, Lyon et Paris accueillent les candidats bénéficiant d’un tiers-temps.

Un recrutement sur dossier est proposé par chaque école pour les candidats résidant à l’étranger.

Ces épreuves d’admissibilité ou épreuves écrites qui sont au nombre de quatre et se composent de :

  • Tout d’abord la synthèse de textes qui a un coefficient de 5 à 6 selon l’école,
  • Ensuite le raisonnement logique et mathématique, avec un coefficient de 7 à 8 toujours selon l’école,
  • Ouverture culturelle dont le coefficient est de 3 à 4,
  • Et finalement l’anglais avec un coefficient de 3 à 4, et la LV2.

1 – La synthèse de texte

L’épreuve de synthèse évalue les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat et a une durée de 3 heures. Elle porte sur un ensemble de documents, sur un thème d’actualité ou d’intérêt général, accessibles pour tout lycéen de terminale. Le corpus à synthétiser est constitué pour l’essentiel de textes, auxquels pourront s’ajouter des graphiques et des images.

Il est demandé la synthèse, c’est-à-dire un compte-rendu de lecture objectif, dépourvue de tout jugement et de tout ajout personnel. Aussi ce n’est pas une succession de résumés.

De même le candidat devra démontrer sa capacité à organiser les idées des documents à travers l’élaboration d’un plan structuré et de la pertinence des connecteurs logiques utilisés.

Ajoutons également que l’élève devra soigner la qualité de la langue, respecter la grammaire et l’orthographe, l’accentuation, la ponctuation et la présentation.

Le texte doit avoir 350 mots, avec une tolérance de 10%.

2 – Le raisonnement logique et mathématiques

À ce sujet signalons que le niveau de mathématiques est généralement perçu comme supérieur à celui du concours Sésame.

L’épreuve a une durée de 2 h 30 et son but est d’évaluer l’aptitude des candidats à utiliser les concepts et outils mathématiques enseignés durant leurs études secondaires. Un accent particulier est mis sur l’application de ces notions à des contextes proches de la vie courante ou de la vie des entreprises. Les candidats devront démontrer leur capacité à modéliser les problèmes de manière à leurs apporter une solution grâce aux outils de logique, d’arithmétique ou de géométrie.

L’épreuve se décompose en 3 parties de 5 questions chacune :

  • 1re partie :  raisonnement logique

    Le candidat mettra en œuvre des outils simples et adaptés à la résolution des exercices proposés. Il devra faire preuve d’adaptation rapide d’une question à l’autre, les questions étant indépendantes.

  • 2e partie : raisonnement mathématique

    Dans cette partie plus classique, le candidat devra démontrer sa maîtrise des outils faisant partie du programme de mathématiques des filières générales du baccalauréat. Les questions y sont également indépendantes.

  • 3e partie : problème mathématique

    Dans cette partie, les questions peuvent être dépendantes. Le candidat pourra donc exploiter les résultats obtenus précédemment pour répondre aux questions suivantes.

3 – Ouverture culturelle

Une épreuve de 45 min qui a pour objectif d’évaluer les connaissances de l’élève et sa compréhension de sujets liés à la culture générale, à l’actualité nationale et internationale, ainsi que son aptitude à saisir des idées abstraites et des concepts. De même le candidat est testé sur sa capacité à mobiliser, dans un temps limité, des connaissances prouvant sa curiosité intellectuelle et son ouverture culturelle, éléments fondamentaux pour appréhender le monde contemporain en vue de prendre les bonnes décisions de management dans un environnement complexe et mouvant.

L’épreuve comporte 65 Q.C.M. répartis en quatre grandes thématiques :

  • Histoire, géographie, mythes et religions,
  • Idées, sciences et techniques,
  • Politique, économie, société,
  • Arts, loisirs, médias.

4 – Anglais

L’épreuve d’anglais qui a une durée de quarante cinq minutes a pour but d’évaluer le niveau de grammaire, de vocabulaire et d’orthographe du candidat ainsi que son aptitude à la compréhension de la langue écrite. L’épreuve comporte 2 parties :

  • 1re partie :  30 questions de grammaire et vocabulaire. Dans cette partie, le candidat démontrera sa richesse dans la langue à travers ses connaissances linguistiques.
  • 2e partie: 10 questions sur 2 textes de compréhension écrite . Cette partie comporte 2 textes extraits d’articles de presse portant sur l’actualité internationale, des faits de société, des analyses d’événements. L’évaluation de la compréhension de la langue écrite porte aussi bien sur le sens explicite du texte que sur sa signification profonde ou implicite.

Les épreuves orales d’admission du concours Accès

Un candidat passe les épreuves orales si il a réussi les épreuves écrites.  Les épreuves orales sont spécifiques à chaque école et se passent dans chaque école, avant le Bac, au mois d’avril.  C’est le candidat qui choisit la date qui lui convient, en fonction de son planning.

Signalons aussi que les inscriptions aux oraux se font uniquement entre le 16 et le 20 avril 2020.

Le contenu des épreuves orales

  • Premièrement un oral d’Anglais (coefficients de 2,5 à 3) et,
  • Ensuite un entretien de motivation (individuel pour toutes les écoles, et collectif en plus pour l’ESSCA / coefficients de 7 à10).

Le concours Accès et Parcoursup

A ce sujet les élèves désirant passer le concours ACCÈS doivent passer par Parcoursup. D’une façon générale, les élèves de terminale préparant un baccalauréat français ou les candidats déjà titulaires d’un baccalauréat français doivent s’inscrire sur Parcoursup, qu’ils résident en France ou à l’étranger.

Par ailleurs les candidats étrangers ou français résidant hors de l’Hexagone et préparant un diplôme d’études secondaires étranger sont autorisés à s’inscrire hors procédure Parcoursup, directement sur le site Internet de chaque école. Dans cette dernière hypothèse il s’agit d’une procédure propre à chaque école.

Ce bref exposé sur le concours Accès nous montre que les épreuves sont bien différentes de celles du baccalauréat. C’est pour cette raison que nous proposons le stage de préparation aux concours Accès et Sésame d’une durée d’une semaine. Cette prépa Sésame Accès permet aux élèves de connaître les épreuves et de s’entraîner avec l’aide de professeurs très expérimentés.