Conseils pour réussir sa prépa HEC

conseils prépa hec

Conseils d’Annie Reithmann, directrice d’Ipécom Paris

S’imposer un planning

Il est très important de s’imposer un rythme de travail et de s’y tenir. Il faut compter 35 à 40 heures de travail personnel par semaine, en plus des cours.  4 à 5 h pour chaque jour de la semaine et 6 à 8 heures par jour les fins de semaine. Evidemment, c’est difficile. Quand on termine les cours à 6h de l’après midi, mais 0n peut gagner du temps le matin ou pendant les pauses. Gardez le rythme et ne vous couchez jamais après 11 h du soir. Changez de matière toutes les deux heures, cela vous aidera à garder la concentration.

Organiser vos connaissances

Le cerveau fonctionne comme un calculateur, il faut apprendre à ranger les connaissances pour les retrouver le moment venu. Le meilleur outil pour cela sont les fiches à partir des cours pour organiser vos données. Pour les maths ou la culture générale, il faut mémoriser. Attention à ne pas faire d’impasse sur certaines matières même si le coefficient est moins élevé. Toutes les matières sont importantes pour obtenir une bonne place à un concours.

Travailler avec régularité

La régularité est essentielle. Il ne faut pas attendre d’avoir un devoir sur table pour se mettre au travail. Autre point important : la répétition. En plus d’apprendre les cours, il faut refaire les exercices 3 ou 4 fois. Ce sont des exercices type que l’on retrouve dans les concours. Cela aide à acquérir des automatismes et donc à gagner en efficacité. C’est très précieux le jour J .

Oser réfléchir

Beaucoup d’élèves peinent à analyser un sujet et déterminer les enjeux. Souvent ils cherchent à placer des auteurs, plutôt que de partir de leur propre réflexion. Le jour du concours, le candidat sera jugé sur ses connaissances mais aussi sur sa capacité à réfléchir.

Faire un état des lieux

Il est important d’identifier vos forces et vos faiblesses. À partir des premiers résultats obtenus avant les vacances de la Toussaint, vous pouvez dresser un état des lieux. Une fois les lacunes identifiées, consacrez du temps pour travailler les fondamentaux où vous avez des difficultés. Fixez-vous des objectifs. Par exemple, vous pouvez passer une demi-heure par jour sur l’orthographe, vous faire un carnet de grammaire…

Travailler votre force mentale

Préparer le concours aux écoles de commerce est un marathon, et non un sprint. La force mentale est très importante. C’est aussi grâce au mental que vous pouvez gagner des points le jour du concours. Ne vous focalisez pas sur une mauvaise note. Vous allez rencontrer des échecs mais il faut conserver l’envie, la motivation. Gardez en tête que les classes préparatoires se font en deux ans, c’est donc un travail d’endurance. Vous allez apprendre de vos erreurs et cela vous servira pour les concours.