Classe éclair: Pour enfants précoces (eip) ou ayant des difficultés méthodologiques

Pour faire en un an les classes de quatrième et troisième

Une élève qui a fait le saut de classe de la 4ème à la seconde témoigne :

L’ennui, le sentiment de malaise, les problèmes relationnels quand elle était en 4ème se sont littéralement dissipés dès lors qu’elle a eu un travail à la hauteur de sa rapidité intellectuelle (compréhension, résolution des exercices entre autres) et le respect qu’elle a senti, l’amitié avec les plus grands lui ont redonné du plaisir d’aller à l’école et ont développé une stimulation extraordinaire, canalisant ainsi son énergie intellectuelle et positivant sa précocité.

Nous inaugurons pour la prochaine année scolaire, la classe éclair, cette passerelle privilégiée vers le lycée et qui répond aux besoins de ces élèves.

livre classe spéciale élèves haut potentiel

L’objectif:

L’objectif de cette classe à double niveau (4ème -3ème) est de faire le programme 2 en un avec un renforcement des cours en maths, français, anglais et une vue globale du programme de ces deux classes, la dernière étant la prolongation de la 4ème et le tremplin pour bien réussir l’entrée en lycée.

Ainsi, apprendre les méthodes, revenir sur les fondamentaux, développer les connaissances linguistiques par un renforcement de l’anglais et approfondir la culture de chacun par des visites de musées, de centres scientifiques tels sont les objectifs de cette classe.

Le programme

Au programme figurent aussi des cours de théâtre, du sport et un séminaire d’histoire de l’art et de dessin.

Afin d’approfondir la méthodologie pour une bonne gestion du travail, la mémorisation, des heures quotidiennes de tutorat sont organisées autour du travail à faire : elles sont réalisées avec un professeur Tuteur.

Apprendre l’autonomie et la gestion du temps de travail en dehors des cours est actuellement un chemin souvent compliqué pour beaucoup de jeunes et l’apprentissage des méthodes devient de plus en plus nécessaire.

chinois en classe éclair

Enseignement du chinois mandarin.

En plus des langues étrangères traditionnellement enseignées au collège, la classe éclair propose le chinois mandarin.

L’ apprentissage d’une langue n’a pas qu’une finalité économique. L’apprentissage de la calligraphie chinoise est un excellent exercice de mémorisation et améliore l’esprit de déduction des élèves. Ainsi, apprendre le chinois, une langue d’idéogrammes, permet d’aborder une logique de raisonnement différente, et de découvrir une vision holistique du monde. Parler la langue chinoise permet de comprendre une culture, dans laquelle l’attention envers les anciens et l’éducation des enfants occupent une place essentielle.

L’image peu flatteuse que nos concitoyens ont de la Chine et l’inquiétude qu’elle suscite est principalement le reflet d’un manque d’information sur la réalité de cette partie du monde. Apprendre le chinois à nos enfants, c’est mieux les préparer à se confronter à la mondialisation et comprendre une culture millénaire.

Cette classe s’adresse particulièrement aux élèves à haut potentiel

Cette nouvelle classe permet à des élèves qui s’ennuient en 5ème/4ème, d’aller plus vite, aux élèves de 3ème qui ont des difficultés méthodologiques de refaire une année avec des perspectives plus riches en savoir et en méthodes.

On se rappelle la phrase de J.C. Terrassier (2002) : « imposer une classe scolaire en fonction de l’âge et non du niveau individuel est équivalent à imposer une pointure de chaussure en fonction de l’âge et non pas de la taille du pied »

La motivation de cette double classe répond donc à un besoin de plus en plus grandissant des élèves intellectuellement précoces qui peuvent tomber en échec scolaire ou en dépression.

Seul le bien-être de l’élève peut nous guider à le faire sauter de classe.

Actualités, dessin du journal ipécom paris

Notre classe pour eip, la presse se fait l’écho:

En date du 25 avril « Le Parisien » publie, aussi bien sur son site web que sur la version papier, un article sur notre classe de 4ème – 3éme pour élèves précoces, dont le titre est:

« Paris : dans son école, les élèves précoces pourront sauter une classe ».

Ecrit par Eric Le Mitouard , en voici un extrait:

« Quand on monte les marches en travertin usées par les pas des 200 élèves qui passent ici chaque jour, on a bien le sentiment d’entrer dans un lycée à part. A l’étage, le bureau de la directrice, derrière la porte vitrée, met la pression… « Je surveille tout. Mais les élèves savent aussi qu’ils peuvent entrer à tout moment pour me parler »… Ce sera donc une douce pression.
L’idée d’Annie Reithamm est plutôt généreuse. « On voit souvent des élèves nous arriver totalement perdus. Chez nous, dans les classes de 10 à 15 élèves, ils s’épanouissent à nouveau ». Cette recette de la réussite, elle veut la faire passer pour les élèves précoces ou à haut potentiel. « C’est souvent en classe de 5e ou de 4e qu’ils se mettent à se démotiver. Parce que les cours ne vont pas assez vite. Ici, je leur propose de faire deux années en une. De faire le programme de la 4e et de la 3e en même temps », lance-t-elle. Sa technique : donner une méthode de travail, faire une classe de 10 à 12 élèves, mettre en place un vrai tutorat entre élèves et professeurs et faire des horaires à son goût : une grande semaine sur l’histoire de l’art, multiplier les visites de musées, donner des cours de théâtre sur la base de l’improvisation, renforcer les cours d’Anglais… « Je veux leur redonner le plaisir d’apprendre par l’effort, leur redonner confiance ».
Car les élèves qu’elle reçoit sont bien souvent des enfants à la limite du décrochage. Ils arrivent dans son bureau sur les conseils psychologues ou à la demande de parents désemparés. Une étude des bulletins et un entretien permettent de détecter les potentiels »

Vous pourrez lire l’intégralité de l’article en suivant ce lien >

Aussi dans son numéro 89 Le journal 16 ( journal de la Mairie du 16ème arrondissement), un article est dédié à notre classe Eclair:

« Des élèves qui comprennent vite mais ne s’embarrassent pas de développer une approche analytique et se dispersent, alors qu’ils ont besoin d’apprendre les méthodes de travail que les circuits classiques ne leur proposent pas. Ipécom Paris s’est inspiré des méthodes éprouvées dans ses classes de lycée et ses classes préparatoires aux grandes écoles de commerce pour ouvrir, à la rentrée prochaine, une nouvelle classe correspondant au 2nd cycle du collège: la 4ème/3ème. C’est la classe Eclair… »

Lire la suite, Le journal 16 numéro 89 en suivant ce lien >

Articles de notre blog sur la précocité et l’enseignement et la formation des eip.

enfant précoce
,

Enfants précoces, école, éducation et conseils.

La précocité intellectuelle concerne 2% des enfants en France. C’est une riche potentialité qui permet de développer des talents intellectuels, artistiques, sportifs, relationnels. Elle se diagnostique principalement par une observation…
les inégalités d'accès aux études
,

Plaidoiries contre l’inégalité scolaire.

Inégalités sociales, inégalités à l’accès aux études supérieures pour les classes défavorisées : cette inégalité est de plus en plus flagrante et constitue un véritable échec de notre éducation. Ce n’est pas parce qu’il…
valoriser les enfants précoces
,

Valoriser son potentiel grâce à la plasticité psychique.

le cas des adolescent(e)s précoces par Peter Punin Professeur au Lycée Ipécom Paris Cette petite conférence porte sur le rôle de la plasticité psychique dans le cadre des stratégies de valorisation du potentiel des adolescent(e)s…
Portrait d'un étudiant en prépa
, ,

Education - De la confiance au savoir.

Avant d’aborder ce thème oh combien passionnant de l’autorité, j’aimerai vous présenter en quelques mots le lycée que je dirige, spécialement ouvert aux élèves précoces, et qui grâce à des méthodes pédagogiques, à des professeurs…