Accueil » Lycée privé » Stages intensifs » Stages de préparation au bac ES, S et au bac de français

Nos stages de préparation au bac sont construits pour aider les élèves à réussir les différentes épreuves du baccalauréat. En effet, très proche de l’élève, le professeur a pour fonction de guider le stagiaire dans sa préparation, de l’assister dans les domaines où il a des doutes ou faiblesses et, finalement, de le motiver pour qu’il poursuive son effort.

Les matières proposées sont le français et l’enseignement scientifique pour les élèves en première. Aussi pour les classes de terminale nous proposons, les mathématiques, la physique chimie, la philosophie, les sciences de la vie et de la terre SVT, et les sciences économiques et sociales SES.

1 – Pour qui ?

Nous organisons ces cours pour les élèves en première et terminale S, ES et L, de notre lycée privé à Paris ou d’autres institutions, en général de la région parisienne.

2 – Quand ?

Ces stages intensifs ont lieu pendant les weekends du 18 mai au 9 juin 2019 et pendant la semaine du 8 juin au 13 juin 2019.

Le calendrier :

Les weekends de la réussite :

Préparation bac

pendant les weekends

4 weekends

à partir du 18/5 au 9/06

La semaine intensive :

6 jours de stage

une semaine avant les épreuves

du 8 au 13 juin 2019

(week-end inclus)

3 – Pourquoi participer à nos stages de préparation au bac ?

Comment gagner des points en maths en physique ou en économie ? Comment s’organiser pendant les révisions ? Que réviser et de quelle manière ?

Nous répondons à ces questions en proposant nos cours spécialement conçus pour préparer l’élève aux épreuves du bac et à l’épreuve anticipée de français.

En effet, être accompagné, construire un planning, travailler en petit groupe, développer la concentration, bien rédiger et avoir une boîte à outil efficace sont d’une grande aide pour progresser rapidement. Sans oublier, bien sûr, de revoir le programme de terminale et de première.

Être accompagné pendant les heures d’étude.

Il est tellement difficile de faire quand on est seul, 9 heures de travail par jour… Mais si on est accompagné, suivi, que les méthodes sont données pour aller plus vite, tout est plus facile. Aussi il y a une extraordinaire dynamique qui s’installe et le rythme d’un travail intensif n’apparaît plus comme un fardeau, il donne encore plus d’énergie.

Se construire un planning de travail.

Le planning de travail pendant les révisions est fondamental. En effet, il ne faut absolument pas faire une matière par jour ou faire de grosses plages de travail car l’élève se déconcentre très vite et l’intensité de travail s’évanouit. L’élève reste à sa table de travail en ayant l’esprit qui vagabonde et sa préparation à l’examen n’est plus efficace.

Profiter de la dynamique du petit groupe de travail.

L’exemple de Jean qui a suivi cette préparation est démonstratif. Il nous confie :

« Ma mère m’a inscrit l’année dernière à ces stages de préparation bac en 3 matières ; maths, sciences physiques et SVT car mes résultats étaient trop justes et j’avais peur de rater mon bac. Je n’avais aucune envie de le faire et suis d’abord allé à contre cœur. Mais dès le deuxième jour, j’ai compris que je travaillais plus vite car j’avais la dynamique du petit groupe de travail, le professeur était derrière moi pour que je puisse faire des liens entre mes leçons et les exercices et il me donnait des méthodes de rédaction claire et facile à réutiliser. »

Gagner énergie et concentration.

Jean poursuit son témoignage en mettant en relief un autre point important. « Je me suis aperçu que les 9 heures de stage passaient très vite car on était ensemble, il y avait beaucoup d’énergie qui passaient pendant les cours et au fond on était fiers d’avoir autant travaillé, bien plus que pendant toute l’année. Plus je travaillais, plus je me rendais compte que le bac était à ma portée et qu’il suffisait de comprendre et de pouvoir restituer. Et comme on était vraiment proche du bac, je donnais toute mon énergie et ma concentration, car je voulais trop en finir avec cet examen.

Mentionnons que je voulais à tout prix faire des études d’informatique… Et là, pour réussir ma vie professionnelle. Cette densité de travail m’a donné l’élan de ma vie ! »

Parce que, plus on travaille, on développe une énergie au travail et plus c’est facile de continuer ses révisions.

Apprendre à bien rédiger.

Entraînée dans les deux sens du mot, voilà ce que nous dit Raphaëlle après son stage de préparation au bac d’économie : « les 15 heures que j’ai passé à Ipécom Paris, en révisions du bac, je ne les ai pas vues passées !

D’abord il y avait un résumé du cours par le professeur, après nous faisions ensemble des analyses de documents et tous les jours, ainsi j’étais obligée de rédiger un peu plus d’une page que le professeur corrigeait. J’ai pu enfin comprendre mes erreurs, j’ai pu enfin savoir comment procéder pour faire une introduction, une conclusion, comment dérouler une argumentation. Mon point faible, avant tout, était à coup sûr la rédaction, je ne savais jamais quoi écrire ! Et surtout comment faire pour bien rédiger ! Il faut souligner que le professeur a pris son temps pour m’expliquer, mais aussi pour me refaire faire des introductions jusqu’à ce que je sente la «bonne recette» c’est-à-dire comment je pouvais pour chaque sujet trouver le fil d’Ariane. »

Acquérir une boîte à outils imaginaire pour les épreuves du baccalauréat.

Ensuite Raphaëlle poursuit, « J’ai eu … 16 en économie ! J’étais la plus heureuse quand j’ai vu cette note ! Il est vrai que la patience du professeur a été un élément déterminant pour me « faire sentir la bonne manière d’écrire ». Enfin, le professeur m’a donné une « boîte à outils imaginaire » pour éliminer mes fautes d’orthographe et pour m’auto-corriger. C’est formidable ! »

Après une petite pose notre élève affirme « Une semaine intensive pour réussir son baccalauréat ? Ça vaut le coup ! 45 heures au lieu d’une année supplémentaire au lycée ? Qui n’accepterait pas ce challenge ?. Il ne faut pas hésiter. Troquer une semaine de sa vie pour réussir son bac dans de bonnes conditions, pour avoir la mention, pour intégrer facilement de bonnes écoles…. C’est une chance à ne pas manquer. »

Participer à une préparation au bac ou l’élève est actif.

Nos professeurs pendant les stages mettent en pratique l’explication, d’une règle ou d’un fait, juste après l’avoir énoncé et expliqué. L’élève est ainsi actif. Il est sans cesse en action et réflexion, faisant des exercices ou en allant au tableau par exemple. Cette alternance permet de rompre la routine des heures de cours et aide les élèves à comprendre et retenir les notions étudiées.

Montre, l'heure du bac approche, stages préparation bac

4 – Caractéristiques de nos stages.

De 3 à 8 élèves par groupe.

Les effectifs sont entre, généralement, 3 à 8 élèves par groupe de stagiaires. Par conséquent, le professeur peut porter une attention personnalisée à chaque élève.

Des enseignants de qualité.

Les enseignants de nos stages de préparation au baccalauréat sont des professeurs de classes de terminale et première de notre lycée. Ils forment depuis de très nombreuses années, sont hautement qualifiés et possèdent une grande expérience dans la préparation des étudiants aux examens du baccalauréat. Ils assurent aussi une ambiance conviviale et studieuse, sont proches des leurs élèves, et aiment leur métier.

L’étude se poursuit après les cours.

De même nous mettons à disposition des élèves des salles pour qu’ils puissent continuer le travail après le cours. Cela permet de réviser les leçons, de faire les exercices ou de revoir un point difficile.

À Paris, à proximité de la Mairie du XVI.

Finalement, précisons que les stages prépa bac ont lieu dans notre école, 8 rue Benjamin Godard (entrée 3, rue Mony). Il est aussi bien desservi par les transports en commun, avec le métro ligne 9, station rue de la Pompe et le RER C à proximité.

Afficher le plan sur maps >>

5 – Nos stages de préparation au bac

Nous proposons deux groupes de stages de préparation bac, différents des stages pendant les vacances scolaires, et chacun avec des caractéristiques bien différentes : les weekends de la réussite et la semaine intensive.

1 – Les weekends de la réussite.

Le premier groupe de stages, les weekends de la réussite, sont quatre fins de semaine, matins et après midis, de préparation du baccalauréat selon les matières choisies. Ils sont une excellence façon d’organiser son programme d’études pendant le dernier mois avant les épreuves. Précisons que les matières sont le français et enseignement scientifique, épreuves anticipées, pour les élèves en première. Aussi pour les élèves en terminale, les mathématiques, la philosophie, la physique chimie, l’économie SES et finalement les sciences de la vie et de la terre SVT.

En savoir plus sur les stages de préparation au baccalauréat, les weekends de la réussite >

2 – La semaine intensive de préparation.

La semaine intensive est, par contre, un stage de révision à quelques jours avant les épreuves. Lorsque l’élève a besoin de revoir les derniers détails, d’éclaircir des doutes et faire les corrections que chacun a besoin individuellement. Les matières proposées sont, d’abord, le français et enseignement scientifique pour les élèves en première. Ensuite, pour les élèves en Terminale S, ES et L, la philosophie, les mathématiques, les sciences physiques, les sciences économiques et sociales SES, et les sciences de la vie et de la terre SVT

En savoir plus sur les stages de préparation au baccalauréat, la semaine intensive >

6 – Conseils pour réussir son baccalauréat

Il est vrai que le bac est indispensable pour suivre des études supérieures à l’université ou dans des grandes écoles, mais beaucoup d’élèves réussissent chaque année. En fait, la recette est simple : travailler efficacement et à l’avance !

Quelques conseils pour réussir les épreuves.

Premièrement, il faut être en pleine forme lors des épreuves. C’est pour cela qu’il faut manger équilibré et faire le plein de vitamines. De même, il ne faut pas écourter les nuits de sommeil. Il apparaît aussi comme une évidence qu’il est important de faire du sport. C’est un anti stress naturel à utiliser sans modération. D’une façon générale, il faut réviser de façon saine et régulière.

Également, il faut avoir un planning de travail. Il doit être par semaines, puis par jours selon la proximité des dates d’examens. Par conséquent il aidera à anticiper les temps et types de révisions. Aussi élaborer un emploi du temps permet de ne pas être pris au dépourvu juste avant l’épreuve.

Troisièmement, il est indispensable d’apprendre à réviser. Ce n’est pas simple. Ainsi faire des fiches sur les cours est un atout indéniable. Mais des recherches personnelles et les conseils des professeurs permettent de comprendre comment le faire, et connaître sa meilleure méthode personnelle.

Ensuite, l’on doit s’entraîner, encore et encore. Car réviser ses connaissances, ce n’est pas suffisant. Il faut aussi s’entraîner et prévoir les sujets qui peuvent tomber à l’épreuve. Faire des bacs blancs. De surcroît, il est impératif de veiller sur l’actualité, de s’exercer avec les annales du Bac… Et finalement, s’entraîner pour l’oral, devant ses parents ou amis par exemple.

En bref, se préparer au baccalauréat demande un grand effort. Ainsi l’aide que nous apportons aux l’élèves en l’accompagnant dans ses révisions, pour qu’ils réussissent et obtiennent les meilleurs résultats, est indéniable. C’est une mission que nous exerçons et aimons depuis plus de 30 ans, et qui nous accomplissons avec beaucoup de succès.

deux élèves annonçant le succès au bac grace aux stages de préparation

7 – Mesure de la qualité de nos stages intensifs

Nous avons effectué un petit sondage auprès de certains de nos stagiaires pendant le mois de mai 2019. Le tableau suivant résume les réponses à nos trois questions. Aussi nous avons noté les réponses pour avoir une évaluation globale.

Évaluation des stages intensifs par les élèves
ÉlèvematièreCe stage m'a permis de progresser :Ce stage a répondu à mes attentes :Recommanderiez-vous ce stage ?Remarques et suggestionsNote
OuiNonPleinementEn partiePas du toutTotalementPlutôtPas du tout
Reverchon-Billot MickeyFrançais5/5
Meselatty PénélopeFrançais4/5
Gavetti ValentinMathsMerci pour les méthodes apprises5/5
Note moyenne4.66/5

8 – Nos stages intensifs par matières

Stages intensifs d’anglais
Stages intensifs de français
Stages intensifs de Physique
Stages intensifs de S.E.S.
Stages intensifs de Maths.
Stages intensifs de philosophie
Stages intensifs de littérature
Stages intensifs S.V.T.

8 – Pages et articles relatifs à la formation des lycéens