Stages sciences économiques et sociales

Stages intensifs de Sciences Économiques et Sociales S.E.S. – première et terminale ES

stages intensifs sciences économiques et sociales

Les stages intensifs S.E.S., sciences économiques et sociales sont organisés pour les élèves en première et terminales ES de notre lycée privé et pour tous les élèves lycéens, généralement de la région parisienne.

1 – Caractéristiques générales de nos stages intensifs.

Comme tous nos stages intensifs, les effectifs sont limités à, généralement, 3 à 8 élèves par groupe de stagiaires. Ce qui permet au professeur une attention personnalisé et aux élèves de travailler en petits groupes. Les enseignants sont, bien sûr des enseignants de notre lycée et nous assurons une ambiance conviviale et studieuse. De même nous mettons à disposition des élèves des salles pour qu’ils puissent continuer le travail après le stage.

Les enseignants sont nos professeurs de S.E.S. de première et terminale ES.

Finalement, précisons que les stages ont lieu dans notre école, 8 rue Benjamin Godard.

2 – Les objectifs des stages S.E.S., sciences économiques et sociales

Il s’agit d’abord d’un apprentissage de méthodes pour étudier efficacement. Ces concepts et méthodes de travail seront utiles à l’élève tout au long de sa scolarité.

Aussi, évidement il s’agit de revoir et s’assurer des connaissances et de la compréhension des points et chapitres clés du programme de la période précédente. Cette période selon le cas pouvant être l’année (stages de fin d’année ou pré-rentrée) ou le trimestre ( stages de noël, Toussaint, février ou Pâques ). Chaque élève est différent, il est donc très important pour la réussite du stage, de sortir du cadre du « cours magistral » et d’assister chaque élève selon les besoins qu’il exprime.

3 – Stages intensifs
S.E.S.
de préparation
au baccalauréat

Nous proposons deux types de stages de préparation et révision des sciences économiques et sociales :

  • des stages pendant 4 weekends,
  • et une semaine intensive, samedi et dimanche inclus, se terminant quelques jours avant les épreuves.

Stages de révision et préparation au baccalauréat, les weekends de la réussite.

Premièrement les stages de préparation au bac, les weekends de la réussite. Cette proposition de prépa bac se déroule pendant quatre weekends, du 18 mai au 9 juin 2019. Ainsi, chaque weekend, les élèves participent à 3 heures de cours par matière soit un total de 12 heures par discipline, sur la totalité des 4 weekends. Aussi une épreuve « bac blanc », toujours par enseignement, est réalisée et corrigée par nos professeurs.

Informations pratiques

Informations pratiques

Dates :
Samedi Dimanche
18/5

19/5

25/5

26/5

1/6

2/6

8/6

9/6

Lieu :

Ipécom Paris,

8, rue Benjamin Godard –

Entrée 3, rue Mony.

Tarifs :
Nombre de matières Prix
1  matière 276 €
2 matières 490 €

Tableau Stage S.E.S.

S.E.S
classe Terminale ES
samedi 18/05/2019
samedi 25/06/2019
samedi 01/06/2019
samedi 08/06/2019
Nbre. heures 12 heures
Prix 276 €
Emploi du temps
Sam

18/5

Sam

25/5

sam

1/6

sam

8/6

14h 14h 14h 14h
17h 17h 17h 17h

Stage intensif de préparation à l’épreuve de sciences économiques et sociales, la semaine intensive.

En deuxième lieu, les stages de révision du bac, semaine intensive. Plus précisément, il s’agit des cours et d’exercices de révision, du 8  jusqu’au 13 juin, se déroulant donc pendant presque une semaine, weekend inclus, et se terminant quelques jours avant les épreuves. Ces préparations aux épreuves du baccalauréat sont destinées aux élèves en première et terminale S, ES et L.  La durée totale, par matière est de 15 heures, à raison de 2 heures 30 par jour et par matière, pendant 6 jours.

Informations pratiques

Informations pratiques

Dates et lieu :
Dates Lieu
du 8 au 13 juin 2019

Ipécom Paris,

8, rue Benjamin Godard –

Entrée 3, rue Mony

Tarifs :
Nombre de matières Prix
1  matière 375 €
2 matières 650 €
3 matières 900 €

Tableau récapitulatif

S.E.S
classes Terminale ES
du 08/06/2019
au 13/06/2019
Nbre. heures 15 heures
Prix 375€
Emploi du temps
Sam

8/6

Dim

9/6

Lun

10/6

Mar

11/6

Mer

12/6

Jeu

13/6

de 11h 11h 11h 11h 11h 11h
à 13h30 13h30 13h30 13h30 13h30 13h30

Nous mettons en place des stages de préparation au baccalauréat pour plusieurs disciplines, pour en savoir plus >>

4 – Stages intensifs
S.E.S.
pré-rentrée

Les stages de pré-rentrée pour les élèves en seconde, première et terminale auront lieu du 26 au 30 août 2019.

Informations pratiques

Informations pratiques

Le professeur du lycée Ipécom Paris qui anime un petit groupe de 3 – 8 élèves en moyenne, et ce, pendant 5 jours.

La durée de chaque cours est, généralement, de 2 heures.

Le travail personnel prolonge les séances.

Dates et lieu

du 26 au 30 août 2019

Ipécom Paris,

8, rue Benjamin Godard –

Entrée 3, rue Mony

Disponibilités et tarifs

Nous mettons en place des stages de pré-rentrée de 10 heures de cours par matière. Le prix est de 300 euros pour chaque matière. Aussi un élève peut s’inscrire à un ou plusieurs stages/matière, si les horaires sont compatibles. La compatibilité des horaires peut être vérifié sur le tableau de l’emploi du temps ci-dessous.

Tableau récapitulatif  du stage pré-rentrée économie S.E.S.

Stage Economie S.E.S
classes Première ES
Terminale ES ES
du 26/08/2019
au 30/08/2019
Nbre. heures 10 heures
Prix 300€

Nous organisons aussi  stages intensifs de pré-rentrée dédiés à d’autres matières >>




5 – Mesure de la qualité de nos stages S.E.S.

Nous avons effectué un petit sondage auprès de certains de nos stagiaires. Le tableau suivant résume les réponses à nos trois questions. Aussi nous avons noté les réponses pour avoir une évaluation globale.

Évaluation des stages de sciences économiques et sociales par les élèves
ÉlèveSessionCe stage m'a permis de progresser :Ce stage a répondu à mes attentes :Recommanderiez-vous ce stage ?Remarques et suggestionsNote
OuiNonPleinementEn partiePas du toutTotalementPlutôtPas du tout
Melleraud SharonFévrier 20195/5
Hamdaoui KarimFévrier 20195/5
Note moyenne5/5

6 – Qu’est ce que l’enseignement des sciences économiques au lycée ?

Revenons sur les deux objectifs que poursuit cet enseignement.

Premier objectif: apprendre à « connaître le monde », donner une idée à des élèves âgés de quinze à seize ans de ce qu’est le monde économique et social dans lequel ils vivent.

Deuxième objectif: apprendre, et ce modestement, « à penser le monde ». Ce sont deux choses différentes, mais l’une et l’autre font sens, même si c’est dans des proportions différentes, à la fois pour la formation du citoyen et la préparation à des études supérieures. Ces deux objectifs ne sont pas nécessairement contradictoires à condition de rester relativement modeste dans chacun des domaines de connaissances invoqués. L’objectif est d’apprendre à raisonner, de souligner les exigences d’une ambition scientifique, à savoir que l’on ne dit pas n’importe quoi, que l’on utilise des concepts éprouvés, que l’on regarde les faits, que l’on s’appuie sur un savoir cumulatif même s’il est moins assuré que celui issu des sciences de la nature.

Mais ce croisement de perspectives n’est évidemment possible que si l’on accepte de beaucoup limiter le nombre de sujets abordés et d’être relativement modeste sur les outils auxquels on veut faire accéder, et si l’on apparie bien outils et objets…

Matières indissociables des sciences économiques, les mathématiques et l’histoire.

On ne peut comprendre ce qui se passe aujourd’hui dans le monde sans savoir que la planification «soviétique» n’existe plus, qu’elle a existé, et ce, sans parler des Trente Glorieuses ou de la crise de 1929. Cette dernière ainsi que la chute du mur de Berlin parallèlement à celle de la planification soviétique représentent des faits saillants et traumatiques, donc le poids est démultiplié dans notre compréhension du monde social.  Même si les faits anciens ou récents ne sont pas facilement interprétables, on est bien là dans la logique d’une science sociale, d’une science économique et sociale, c’est-à-dire d’un savoir d’intention scientifique.

Donc, il vaut mieux adosser les cours à l’histoire et aussi aux mathématiques ; voilà deux synergies à faire jouer.

Sciences économiques et sociologie.

L’intitulé de l’enseignement est « Sciences économiques et sociales ». Il y a derrière le sigle une science sociale unifiée. L’idée d’une science sociale unifiée nous vient de loin, au moins d’Auguste Comte et de son projet de « physique sociale». Or il n’y a rien qui ressemble à une science sociale (ré)unifiée, ni en France, ni dans le monde. Néanmoins, sur un certain nombre de sujets, les regards des économistes et des sociologues sont aujourd’hui plus faciles à croiser que dans le passé.

Objectivité et neutralité de l’enseignement

Quelle qu’en soit la difficulté, la posture d’objectivité est essentielle: elle implique, que la présentation des grands débats de politique économique soie replacée dans une logique d’accumulation du savoir ou de la diversité des interprétations du moment.  Neutralité intellectuelle veut dire transmission d’un savoir solide et, quand ce n’est pas le cas, transmission «équilibrée».

7 – Stages intensifs par matières

Stages intensifs d’anglais
Stages intensifs de français
Stages intensifs de Physique
Stages intensifs de S.E.S.
Stages intensifs de Maths.
Stages intensifs de philosophie
Stages intensifs de littérature
Stages intensifs S.V.T.