Accueil » Lycée privé » Le théâtre au lycée

Proposer le théâtre au lycée comme enseignement de spécialité à partir de la classe de première est un choix et une conviction profonde à Ipécom Paris. En effet, cet enseignement artistique possède des atouts majeurs qui mettent en œuvre des qualités à la fois, transversales et transposables, extrêmement utiles pour n’importe quelle profession. Cette discipline construit à la fois, le savoir, mais aussi la personnalité d’un jeune, tant pour lui-même, que pour sa relation à autrui.

Aussi elle permet aux élèves de développer leur capacité d’expression, d’écoute et d’attention devant un public. Cet apprentissage au service d’une culture humaniste permet de redonner goût au cours de Français aux élèves, puis de manière générale à l’école.

Pour qui ?

Nous proposons le théâtre, aux élèves de notre lycée, comme enseignement de spécialité, pour les élèves en première et terminale. Aussi pour les élèves en seconde, il est offert comme enseignement optionnel.

Le théâtre, enseignement de spécialité à Ipécom Paris.

Notre lycée est en avance, à la pointe de ce que sera l’école ou le lycée de demain en intégrant depuis plusieurs années le théâtre à son enseignement proposé à tous les lycéens!

La réforme du bac 2021 impose pour cette spécialité un programme de 4 heures par semaine avec un travail spécifique sur les œuvres littéraires, l’analyse théâtrale, l’analyse d’auteurs, la mise en scène, et la pratique théâtrale.

Le contenu

L’enseignement du théâtre dans notre lycée a comme contenu, premièrement, de nombreux exercices créatifs, mais aussi techniques (articulation, respiration, psychomotricité) et d’improvisations qui permettent à chaque élève de gagner en confiance et adresse. Le travail de scènes de pièces classiques ou contemporaines viennent finaliser le travail.

Ensuite, avec les sorties au théâtre, les travaux d’analyse de spectacles, de revues de presse, mais également des travaux de scènes et d’improvisation. Ces exercices permettent aux élèves moins scolaires obtenir d’excellents résultats tout en gagnant rapidement en maturité.

Ci-dessous le texte officiel extrait du Conseil Supérieur des Programmes, Théâtre, enseignement de spécialité, 2019, qui résume bien le contenu de la discipline :

« L’enseignement de spécialité en classes de première et terminale s’inscrit dans la continuité de celui dispensé en seconde. Il l’approfondit et l’enrichit dans chacune de ses trois dimensions : la pratique du jeu et de la scène, la pratique de spectateur ou de spectatrice, l’acquisition d’une culture théâtrale ; il articule ces trois dimensions à l’occasion des spectacles vus comme de la pratique de plateau. Les élèves sont progressivement capables de tisser eux-mêmes des liens entre leurs différentes relations au théâtre, sous la conduite conjointe du professeur et de l’artiste. C’est en faisant tout au long de l’année, autour des mêmes questions ou thèmes, des va- et-vient entre approche artistique et approche théorique, entre recherche au plateau et approfondissement réflexif, entre engagement personnel dans le jeu et objectivité des savoirs, que l’élève acquiert une pleine formation au théâtre ».

Le théâtre enseignement optionnel en seconde

Les enseignements artistiques proposés au lycée sont dans la continuité des enseignements artistiques suivis au collège. En classe de seconde, les élèves qui le souhaitent peuvent continuer de développer cette dimension artistique, composante de leur formation générale. Ils ont le choix entre diverses formes d’expressions artistiques, dont le théâtre.

Les enseignements optionnels artistiques conduisent les élèves à percevoir la valeur  des arts dans les sociétés passées comme dans le monde actuel. Ils leur offrent la possibilité de développer un regard éclairé et critique sur le monde, d’affiner leur jugement esthétique, d’acquérir des compétences et connaissances techniques, artistiques et culturelles.

Dans ce cadre et pour encourager les lycéens à la découverte de de l’interprétation théâtrale, Ipécom propose l’enseignement optionnel hebdomadaire en seconde.

Cet enseignement optionnel du théâtre est en parallèle un accompagnement du regard de spectateur de l’élève à travers l’étude de différents spectacles vu ensemble pendant la saison théâtrale.

Une longue expérience de l’enseignement du théâtre

Fort de la longue expérience de son option théâtre, Ipécom Paris propose cette spécialité qui valorise chaque année des élèves passionnés par une approche plus pratique et ludique de l’enseignement.

Notre établissement est partenaire du théâtre National de l’Odéon, du théâtre de la Ville de Paris et de plusieurs autres théâtres parisiens. Ainsi nous proposons de nombreuses sorties au théâtre, qui sont toujours encadrées par le professeur.

Les vertus de l’enseignement du théâtre au lycée.

Proposer le théâtre comme enseignement de spécialité à partir de la classe de première est un choix et une conviction profonde à Ipécom Paris. En effet, cet enseignement artistique possède des atouts majeurs qui mettent en œuvre des qualités à la fois, transversales et transposables, extrêmement utiles pour n’importe quelle profession. Cette discipline construit à la fois, le savoir, mais aussi la personnalité d’un jeune, tant pour lui-même, que pour sa relation à autrui.

Le développement de compétences

Ainsi l’interprétation théâtrale porte l’élève à apprendre, à écouter, à cultiver la concentration. Mais aussi à avoir une méthode d’approche, à s’exercer à s’exprimer devant un public et à dire ses sentiments en maîtrisant ce qu’il convient d’exposer. Ce sont bien la des compétences nécessaires quelle que soit la profession choisie.

Également, il enseigne la gestion du stress, le travail en groupe, le respect d’un travail d’équipe sont encore des points qui se travaillent au théâtre et qui appartiennent aussi au monde professionnel en général.

La créativité

Outre tout l’intérêt pragmatique de la discipline, c’est un apprentissage de la créativité et du « savoir oser », indispensable dans le monde actuel.

Une préparation aux examens futurs

Au delà de la progression des lycéens en tant qu’apprentis comédiens, une réflexion est menée sur les liens utiles de ce travail pour les élèves lors de leurs futurs examens oraux et entretiens (gestion du stress, créativité, écoute, story telling…).

L’intelligence collective

Le succès du livre Super collectif, la nouvelle puissance de nos intelligences d’Émile Servan-Schreiber, qui a d’ailleurs, fait une conférence organisée par Ipécom Paris et l’AEHPI, témoigne de la nécessité de réfléchir ensemble de l’importance d’une intelligence plurielle et interactive, telle qu’elle existe dans le théâtre.

C’est pour toutes ces raisons que nous croyons aux vertus du théâtre dans l’enseignement et lui consacrons une de ses spécialités en Première et Terminale.

Yannick Laurent, responsable de l’enseignement du théâtre dans notre lycée.

L’enseignement du théâtre au Lycée Ipécom Paris est assuré par Yannick Laurent.

Formé au Conservatoire de la ville de Paris puis à l’ENSATT (Ecole Nationale des Arts et Techniques du Théâtre), il travaille au théâtre avec divers metteurs en scène, comme par exemple : Gilles Chavassieux, Christian Schiaretti, Sergueî Golomazov, Philippe Delaigue, Enzo Cormann, Christophe Perton, Philippe Morier-Genoud, Anatoli Vassiliev et Philippe Cottene, Jacques Bonnaffe.

De même, Il tourne régulièrement pour le cinéma avec Claude Chabrol, Jean-Xavier De Lestrade, Jean-Pierre Mocky, Gérard Pires. Mais aussi pour la télévision, dans des films réalisés par Marcel Bluwal, Jean-Louis Lorenzi, Luc Beraud, Williams Crepin, René Manzor, Sylvain Monod, Didier Delaitre, Didier Grousset, Filip Trad, Roland Allard, Orso Miret, Caroline Huppert et de nombreuses séries dont le personnage principal de « Max le Supporter » (L’Equipe 21, L’equipe.fr et Télé-Loisirs.fr).

Il a obtenu également le prix d’interprétation masculine au « 48 Hours Film Project Paris 2011 », et au « 48 Hours Film Project International 2012 ».

Yannick Laurent a par ailleurs toujours consacré une partie de son temps à la transmission et la pédagogie en dirigeant de nombreux stages (AFDAS, Chantiers nomades, stages amateurs, …) ainsi que plusieurs options théâtre facultative et lourde depuis 2003.